Le lâcher prise


Introduction

Le lâcher prise est concept provenant de l’Inde. Selon latradition hindoue le lâcher prise correspondrait à s’abandonner. Ce concept arrive en France à la fin des années 1970 et de nos jours, il est un vrai travail de développement personnel. Face à chaque problème ou situation
compliquée, on nous conseille de lâcher prise.La définition du lâcher-prise est simple à première vue. Mais si on creuse un peu, elle apparaît plus complexe.

Alors, qu’est-ce que c’est que lâcher prise ? C’est accepter ou réussir à abandonner un processus de ressassement ou de rumination envahissante de n'importe quel sujet ou événement personnel ou professionnel,mais c’est aussi renoncer à un contrôle sur certaines situations ou événements du quotidien ou même passé. Lâcher prise revientà avoir conscience qu’il faut abandonner, lâcher, toute sorte de sujets, pensées, situations car n’importe qui peut voir, percevoir, apercevoir un problème dont la résolution est problématique.


La personne rumine, elle s'énerve et elle se met dans une situation émotionnelle difficile
pour elle. La personne agit comme telle, elle tourne en boucle et n’aura pas assez de recul pour voir d'autres possibilités d’action pour enfin solutionner son problème de base. Réussir à lâcher prise, c’est prendre de la distance pour voir les choses différemment et relativiser. Il faut apprendre à remettre les choses à leur juste place. Si vous réussissez, vous allez déstresser, profiter de la vie et alléger votre esprit. C’est pourquoi apprendre à lâcher prise est idéal pour le développement personnel et le développement relationnel.

Lorsque l’on parle de lâcher prise, on parle de détente au niveau corporel, physique et psychique est un temps de récupération, de relâchement des tensions, faire baisser les pensées qui tournent en boucle, de retrouver une paix intérieure tout autant qu’extérieur.

On peut avoir tendance ou vous apercevoir que les pensées peuvent s’échapper, glisser, s’échappant à notre contrôle, pouvant être envahissantes ces pensées et ses émotions comme un coup au ventre, des pointes au coeur, ce vélo qui trotte dans la tête... Cela est une habitude plus ou moins récurrente car notre esprit est en perpétuel mouvement avec ce qu’il entend, ce qu’il voit, ce qu’il enregistre, ce qu’il en comprend… Notre esprit, nos pensées, notre corps, nos émotions ont une activité avec tous les stimulis du quotidien qui peuvent générer un état de stress, peut-être de l’anxiété sous forme d’angoisse, des difficultés à nous endormir …

Cela peut être commun avec un besoin excessif que notre esprit, nos pensées, notre corps et nos émotions qui peuvent en vouloir toujours plus ou moins avec excès, en voulant toujours
analyser, juger, comprendre, apprendre, faire des liens et revivre en permanence des évènements passés, avec inconscience le plus souvent. On peut aller bien plus loin que la réalité des faits qui a pour conséquence d’entretenir de veilles blessures, de veilles rancœurs ou des émotions bien enfouis même parfois à fleur de peau qui continue encore à l’heure actuel et aujourd’hui à nous emprisonner dans un mal être, d’être sur le qui-vive, d’être en perpétuel remise en cause ou en question, être sur la défensive pour ne pas être atteint, être sur la réserve, être trop rigide, être trop empathique, être trop spéculatif et cela peut engendrer des situations répétitives qui nous attire de la souffrance.

Quand cela arrive, ça peut provoquer en nous une sensation d’être piégé dans nos propre pensées, comme emprisonner dans une spirale infernal de reviviscence, une boucle qui tourne comme un état d’analyse, un état de reviviscence d’événement passé ou l'on revis certaine situation qui nous ont fait du mal, de veilles blessures caché dans notre inconscient qui nous sont dur. On appelle cela la rumination mentale, elle peut être lié à l’anxiété, aux angoisses, aux stress...

On peut en conclure que le lâcher prise nous sert à nous libérer psychiquementpour nous éviter de nous laisser s’échapper au désir de tout maitriser, d’être dans la répétition de ceux qui nous fait souffrir, la peur d’être abandonné par exemple, la peur d’être seule, la peur d’être jugé... Le lâcher prise nous aide par le biais de notre esprit à faire face et à gérer la réalité au lieu d’être et de s’accrocher à une situation ou des situations qui nous font souffrir. C’est aussi laisser aller, laisser partir ce qu’on tient dans nos mains avec force pour maitriser, notre faire valoir, nous montrer dans notre meilleur jour, la peur de s’effondrer, la peur de ne pas être aimé... Il y a tellement de choses qui peuvent faire que nous ne voulons pas lâcher prise. Et cela peut être un objet, une personne, une émotion, un sentiment une habitude, une idée…

Le lâcher prise est aussi la capacité à accepter le changement, de perdre un comportement, une pensée, un faire-valoir et vouloir tout contrôler lorsque l’on est devant une situation un évènement, lâcher prise signifie le renoncement au contrôle et a une lutte intérieur comme extérieur accepter la situation cesser de se battre contre ces propres démons, ces propres incertitudes, ces propres certitudes et se mettre dans un sens en position d’écoute de soi, de ses besoins, du ressenti et de son intuition à pouvoir agir aux messages que notre corps,notre esprit nous envois, nos messages intérieurs c'est un processus qui peut être difficile qui permet de se libérer de ses souffrances, de son passé, pourquoi pas de son présent et bien d’autres choses, de trouver, de retrouver la paix intérieur, la paix de notre esprit, de son corps. Le lâcher prise c’est aussi apprendre à laisser venir les pensées et les laisser passer pour revenir à soi et au moment présent.

Pourquoi je n’arrive pas à lâcher prise ?

Le lâcher prise n’est pas chose facile car chaque situation est différente dans une vie. Il ya plusieurs raisons pour que l’on n'arrive pas à lâcher prise :

  • On ne se rend pas compte de notre rumination. Les personnes pensent qu’en parlant de leur problématique et en s'enfermant dans ce problème, ils le résoudront mais en ruminant les pensées, les choses sans prendre aucune distance, ont créés de l’anxiété, de l’angoisse, du stress... Ils montent en épingle un fait qui devient important alors qu’en réalité, il ne l’est pas.
  • Ils ne savent comment faire.
  • Des idées fausses comme que si je lâche prise, c’est être vu comme être faible ou l’idée de se dire que si je ne réfléchis pas à ce problème, c’est que je ne m'y intéresse pas. Ou encore si je lâche prise je perds tout ou bien si je lâche prise tout mon monde va s’écrouler.
  • Ils se sentent dépassés par ce problème. Ils se sentent envahis par leurs émotions et ils ne voient plus que cela. Ils ne s’écoutent plus.

Comment apprendre à lâcher prise en amour?

  • Lâcher prise en amour peut paraître compliqué selon les situations, surtout lors de changements dans la vie d’un couple. En amour, on ne lâche pas prise car souvent on a peur : d'être abandonnée, que la relation se détériore ou les deux. Mais si on ne lâche pas
    prise, on ne peut pas trouver de solution. Il faut arrêter de ruminer, parler du problème avec des personnes de confiance pour prendre de la distance avec le problème,
    revenir à une chose réaliste et y faire face. En couple, il faut par moment se poser des questions sur ses sentiments et savoir remettre en question sa relation. Il ne faut pas appréhender le changement et apprendre à reconnaître en soi certaines choses.
  • Si on arrive à lâcher prise, cela permet de parler sans colère, d’expliquer nos inquiétudes, d’être à l’écoute de vos attentes et de celle des autres. On devient alors plus réaliste, on
    comprend mieux les événements et comment réagir. On ne se fait plus de films, respirez,
    prenez de la distance et communiquez.

Peut-on lâcher prise grâce à la méditation ?

Leprincipe du lâcher-prise est le même que celui de la méditation. On apprend et en même temps on appréhender à laisser venir des pensées et à les laisser passer. Mais lorsque on ne lâche pas prise, on s’accroche à des pensées et des problèmes qu’il faut décrocher pour laisser passer. La meditation en elle-même peut aider, car c’est uneméthode d’accueil des émotions et des penséeset de leurs circulations.

Comment lâcher prise pendant l’amour ?

Le sexe est une pratique naturelle, pendant que l’on fait l’amour, lâcher prise est important. Pourquoi ? pour se centrer sur le moment présent et oublier le reste du monde. Il faut avant tout se focaliser sur ce que l’on fait au moment où on le fait. Il faut accepter de recevoir les sensations et accepter la notion de plaisir. Lâcher prise pendant l’amour, c’est renoncer
à une forme de contrôle. Il faut donc être à l’écoute de son corps et profiter de l’instant. L’amour peut être un moment de relaxation grâce auquel l’anxiété, le stress et même les angoisses s’évaporent s’échappent et peuvent disparaitre pendant cet instant .

Comment lâcher prise au travail ?

Le cadre du travail est un environnement bien particulier :

  • Mettre une distance et savoir prendre du recul. Si on a peur, il faut anticiper les choses
    négatives et il faut avoir conscience que ce n'est que du travail, afin de rationaliser sa peur. 
  • Au travail, on ressasse les relations, les injustices, la colère, des frustrations. Il faut se rendre compte qu’on se fait du mal en ne lâchant pas prise. 
  • Il faut savoir dire stop, reconnaître qu’on tourne en rond. Là encore, ce n’est que du travail. 
  • Reconnaître ce qui est blessant. Si au travail, une personne a blessé notre estime de soi : il faut se rappeler que notre valeur ne réside pas dans les compliments d’une cheffe ou d’un collègue. 
  • Il faut être réaliste, prendre de la distance et avoir confiance en vous et en votre travail.

Comment lâcher prise ?

Savoir lâcher prise, c’est arriver à remettre les choses à leur juste place, à leur rendre leur juste valeur, car cela devient important par rapport à la réalité lors de rumination. Bien évidement, il existe des périodes dans la vie où l'on arrive à lâcher prise et d'autres ou c'est beaucoup plus difficile. Mais une prise de conscience des mécanismes qui nous entraînent dans une mauvaise dynamique est un premier pas immense.

Conclusion

Lâcher prise c’est faire en sorte de renoncer à contrôler ce qui ne peut pas l’être. C’est accepter de laisser de côté de vouloir tout contrôler dans sa vie, l’entourage, les choses ou vous-même. C’est en prendre conscience en mettant de côté votre volonté, vos attentes, vos désirs et vos ruminations afin d’accepter les évènements auxquels vous êtes confrontés. Se débarrasser de vos croyances limitantes qui vous encombrent, qui vous polluent, qui vous empêchent d’avancer souvent inconsciemment, pour mieux s’ouvrir, s’ouvrir à soi, s’ouvrir aux autres à la vie. La méditation, la relaxation active ou non est connue pour aider au lâcher prise. En vous concentrant sur votre respiration, vos sensations corporelles, vos propres pensées négatives et aux bruits qui vous entourent, vous vous libérez peu à peu de ces pensées qui tournent en
boucle dans votre esprit. L’abandon est donc un état de relâchement qui ne peut être atteint que dans l’instant présent.

Cette citation reflète bien cet état de Lâcher Prise :

« Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était, aie confianceen ce qui sera. »
– Bouddha

Être dans l’instant présent, c’est apprendre à accepter les situations nouvelles et les changements. Prendre conscience, que rien ni personne n’est permanent dans le temps, il faut accepter les évolutions. Pour cela, il est conseillé de commencer à se débarrasser des choses qui ne se servent plus objets ou vêtements... Vous libérez votre esprit en libérant votre espace
de vie. Travailler votre confiance en vous, votre estime de vous et en la vie. Vous vous rendez compte de ne plus vous inquiétez, de stressez, est nettement mieux pour vous, les évènements et les personnes évolueront comme cela doit être et juste. Que cela concerne, vos croyances limitantes, votre contrôle des évènements, des autres ou encore sur le futur. Il est bon aussi, d’admettre vos limites mais aussi celles des autres.
Le Lâcher Prise est bon pour la santé ; il permet de diminuer le stress, de détendre votre corps, votre esprit et de relâcher de nombreuses tensions. C’est accepter d’être vraiment soi-même qui on est. Pour obtenir davantage de satisfaction et de lâcher prise dans votre vie, il faut apprendre à vous faire plaisir plutôt qu’effectuer des tâches contraignantes ou ennuyeuses que vous vous imposez, par la crainte de dire non, de décevoir ou encore de culpabiliser.

Pour les relations sentimentale, il est conseillé de renoncer au désir de changer l’autre, c’est accepter l’autre tel qu’il est et sa liberté. Dans une relation sentimentale, familiale ou amicale, c’est accepter de ne pas contrôler son conjoint, ses enfants, sa famille, ses amis, ses collègues. Il faut leur laisser de l’espace, de la liberté, même si cela ne correspond pas du tout à ce que nous voulons. Vous serez en situation de souffrance, si vous refusez ce que vous ne contrôlez pas. Il faut être réaliste, vous aimez contrôler les autres, mais détestez littéralement être contrôlé.

Pour aller mieux, vous devez faire avec ce qui est, dans le moment présent. Rien n’est permanent, tout évolue, pour avancer, vous devez accepter ces changements et voir dans ces changements tout ce qu’il y a de positif que vous n’auriez jamais imaginé avant que cela arrive. Il y a aussi, les regrets du passé qui très souvent vous empêchent de vivre dans le moment présent. Ils génèrent de la nostalgie, de la colère ou de la culpabilité. Les regrets sont des pensées parasites, de vrai saboteurs du bonheur Il ne faut pas laisser le passé prendre la place que devrait occuper le présent.

Lutter contre le temps qui passe est un combat perdu d’avance.Lâcher prise du passé, c’est accepter son passé, en faire le deuil. L’acceptation permet de se délivrer des émotions négatives. Il s’agit également de lâcher prise des blessures que vous avez connus.. La rigidité morale, professionnelle ou relationnelle que vous pouvez vous imposer est épuisante pour vous et vos proches. Cela peut conduire au surmenage, à l’épuisement professionnel et à des
conflits personnels ou professionnels. Lâcher prise, c’est accepter de différer son action, c’est être ouvert à la possibilité d’agir autrement. Il s’agit aussi de prendre conscience que certains de nos désirs représentent des objectifs inaccessibles. Nous avons souvent des « modèles de perfection » créés par notre société, souvent inatteignables, et par conséquent, frustrants. Ils
représentent des rêves toxiques qui vous empêchent de profiter du moment présent.

Pourquoi faire de l’hypnose ?

Prendre dela hauteur et réévaluer votre perception de la réalité, l’acceptation du lâcher
prise et le fait qu’on ne peut pas tout contrôler, apporte de la relaxation,l’apaisement, calme intérieur, rééduquer le subconscient dans réaction face à certaines situations, prendre du recul, ramène au présent a l’instant présent, se recentre sur l’essentiel, se fixe de nouveau objectifs travailler sur l’origine du besoin de contrôle, débloquer les blocages...

Pourquoifaire un massage ?

Découverteprogressive avec une acceptation, un apprentissage se dessinant au fur et à mesure
du massage abandonner sa vigilance, aide au détachement de ce qui nous tourmente et nous empêche d’évoluer, le massage permet cela apportant relaxation au nouveau du mental et récupération au nouveau du physique ainsi qu’en qualité du sommeil qualité de concentration et de récupérationgestion du stress car le cerveau reçoit un flot des sensations physiques capté par le corps en prenant le dessus sur les occupations ou préoccupations

Pourquoi faire un soin énergétique ?

Entame un processus de l’écoute de soi et d’auto-guérissons. Accepter et ressentir les
émotions et les vivre, en pleine conscience, améliore la confiance en soi, et augmente l’estime de soi, stopper les pensées négatives transformer les croyances limitantes en croyances aidantes, comprendre les schémas répétitifs de la vie et les arrêter, s’autoriser un moment de détente et de relaxation.Faire le vide, diminue le contrôle que l’on a sur les choses, s’ouvrir a l’imprévu sans devoir se battre sans cesse sans avoir tendance a vouloir tout contrôler autour
de soi et en soi. On commence par lâcher prise, libérer et transformer en conscience ce dont nous avons plus besoin pour ensuite créer notre réalité en conscience.